Augmentation mammaire questions fréquentes

Augmentation mammaire : questions fréquentes

Le sein est un organe vivant, il peut changer de forme et de taille et généralement le changement naturel n’est pas très esthétique, après plusieurs grossesses ou des régimes amaigrissants successifs, la femme peut voir ses seins tomber et leur taille rétrécir.

D’autres personnes présentent congénitalement des petits seins. Cette insatisfaction de la taille de la poitrine peut facilement être traitée par une plastie d’augmentation mammaire. La chirurgie esthétique des seins permet donc de changer le volume, la taille et la forme des seins.

Dans ce billet nous essayerons de répondre aux questions les plus fréquemment posées par nos patients avant de réaliser leurs intervention d’augmentation mammaire en Tunisie.

augmentation-seins

L’augmentation mammaire est douloureuse ?

Cela dépend de la patience de la personne et son aptitude à gérer la douleur, cependant on décrit souvent les douleurs postopératoires comme étant modérées et qui cèdent aux antalgiques.

Est-ce que je vais garder des cicatrices ?

Une cicatrice c’est le résultat direct de l’incision, donc elle est inévitable, mais les chirurgiens de la clinique esthétique en Tunisie veille à masquer le plus possible les cicatrices.

Les premiers mois la cicatrice est plus ou moins rouge, elle devient rose après 3 à 6 mois et au bout de 12 à 18 mois il ne persiste qu’une ligne blanche à peine perceptible.

Quel est la durée de vie des implants ?

Après une augmentation des seins par la mise en place de prothèse mammaire, il faut réaliser des examens de contrôle plus ou moins espacés.

Cependant, à partir de la dixième année il faut réaliser une mammographie une fois par an.

Tant qu’il n’existe pas un problème infectieux, de rupture de l’enveloppe ou une altération du rendu esthétique de l’intervention l’implant peut rester en place.

Il peut aussi être enlevé ou changé si la patiente décide de changer la taille de son bonnet.

Existe-t-il un risque de cancer du sein ?

Non, les études scientifiques n’ont démontré aucune corrélation entre la mise en place d’implant mammaire et le développement d’un cancer du sein.

Est-il possible d’allaiter après l’intervention ?

Peu importe la voie d’abord, le chirurgien veille à maintenir la connexion entre l’aréole et la glande mammaire préservant ainsi la fonction physiologique du sein.

Est-il possible de recourir à l’augmentation mammaire après une grossesse ?

L’intervention est indiquée à toutes les femmes, cependant il faut que le sein puisse se rétablir et donc un délai de six mois après une grossesse ou un allaitement est nécessaire.