Pour le traitement des dents cariées ou fracturées sous la gencive, le chirurgien dentiste doit respecter l’espace biologique pour rétablir des rapports parodonto-prothétiques corrects.

Couronnes dentaires, définition.

couronnes dentaires

Woman smile

La chirurgie parodontale d’élongation coronaire dite la «couronne clinique», apporte une restauration de l’intégrité de l’espace biologique ou la correction d’un sourire gingival.

Elle représente souvent, un préalable essentiel avant les réhabilitations prothétiques, ce qui permet d’avoir des résultats prédictibles à long terme.

En effet, elle permet d’augmenter la partie visible d’une dent cariée ou fracturée sous la gencive, ou plus bas que le niveau osseux.

Cette dent, sera par conséquent accessible pour être restaurée par une couronne.

Couronnes dentaires, opération

L’examen préopératoire, est centré sur l’évaluation de trois éléments, à savoir, la définition de l’espace chirurgical préprothétique, l’appréciation de l’espace biologique, et l’évaluation de la qualité et de la quantité de gencive attachée.

Le chirurgien dentiste, fait le choix entre trois méthodes chirurgicales d’élongation coronaire, à savoir, la gingivectomie, le lambeau positionné apicalement, et le lambeau positionné apicalement avec résection osseuse.

S’agissant de la gingivectomie et du lambeau positionné apicalement sans résection osseuse, ils sont limités parce qu’il est souvent nécessaire de réduire l’os afin d’obtenir une distance adéquate de la crête osseuse à la limite marginale et respecter l’espace biologique.

Le lambeau positionné apicalement avec résection osseuse, est la technique la plus commune d’élongation coronaire.

Au cours de l’intervention, il faut dissocier deux étapes dont la première est relative aux tissus mous, tandis que la deuxième à trait à l’aménagement des tissus durs, en vue de restaurer l’espace biologique qui est déterminé par les limites cervicales de la préparation.

Couronnes dentaires , résultat.

Le résultat de l’élongation coronaire est immédiatement appréciable en faisant augmenter la hauteur de la couronne qui sera mieux adaptée.

Ce résultat, dépend du respect des indications et des contre-indications de la procédure.