La liposuccion des cuisses est l’une des chirurgies plastiques fréquemment pratiquée. La variation du poids et l’âge sont les premiers facteurs qui sont à l’origine de la graisse localisée dans le corps.

Les cuisses et la culotte de cheval sont aussi des niches d’amas graisseux. La liposuccion des cuisses vient alors pour remédier à ce désagrément et vous faire rétablir une allure naturelle et redrapée de vos cuisses.

liposuccion des cuisses

Liposuccion des cuisses : La phase préopératoire :

De nombreuses femmes se sentent gênées en portant leurs bikinis ou leurs petites robes à cause de l’aspect « gonflé » de leurs cuisses. C’est pour cela, elles choisissent de s’orienter vers la chirurgie esthétique pour se débarrasser définitivement de ce défaut.

Chaque patient sera alors mené de réaliser un ensemble d’analyses et effectuer une visite chez l’anesthésiste avant minimum 48 h avant l’intervention. En plus du bilan sanguin, le patient doit avoir un poids le plus proche possible de son poids idéal, et ce, pour garantir des meilleurs résultats.

Liposuccion des cuisses : L’intervention :

Le type d’anesthésie est souvent choisi selon les zones traitées. Pour une liposuccion des cuisses, l’intervention est généralement réalisée sous anesthésie générale. Le chirurgien procède par aspiration de la graisse localisée d’une manière homogène et mensurée. Cela se fait à l’aide d’incisions pratiquées au niveau de la face interne et externe des cuisses. Ces derniers sont caractérisés par une élasticité cutanée fragile. C’est pour ça, la liposuccion des cuisses est pratiquée avec modération et tient compte de la sensibilité de la peau.

Dans certains cas, la liposuccion des cuisses est aussi associée à un lifting afin d’éliminer l’excèdent de peau et redraper la peau.

Liposuccion des cuisses : les suites opératoires :

Les douleurs postopératoires sont généralement modérées. Elles sont plus gênantes si la liposuccion des cuisses est plus profonde. Les douleurs sont allégées par prise d’antalgiques prescrites par votre chirurgien.

Vous pouvez reprendre vos activités vitales normalement après 3 à 4 semaines de l’intervention toujours en évitant les mouvements violons.

Les résultats seront appréciés définitivement à partir du troisième mois. Vous pouvez ainsi vous régaler à porter vos mini-jupes tant oubliées et de profiter pleinement d’une belle allure de vos cuisses.

chirurgie esthétique en tunisie