La plastie de réduction mammaire vise à remodeler le volume et la forme des seins, causés par l’excès du glande mammaire accompagné ou non d’une masse graisseuse. L’hypertrophie mammaire est une malformation fréquente qui peut apparaître dès la période pubertaire ou suite à une ou des grossesses, au processus naturel de vieillissement, à la prise et à la variation de poids.

Réduction mammaire

 

Le déroulement de l’intervention de la réduction mammaire

L’intervention de la réduction mammaire se déroule sous anesthésie générale et dure environ trois heures. La patiente doit rester une à deux nuits en clinique sous contrôle.

Les résultats de la réduction mammaire : La poitrine est plus petite et mieux galbée

Dès le lendemain de l’intervention de réduction mammaire, la silhouette de la nouvelle poitrine est déjà bien visible à l’œil. Les seins sont réduits, parfaitement symétriques et repositionnés plus haut qu’avant. Après trois mois, une fois l’œdème résorbé, la poitrine devient moins bombée et récupère un aspect plus naturel ainsi les tissus mammaires s’assouplissent. La forme et le volume des seins ne seront définitifs qu’à partir de sixième mois.

Le résultat est définitif

Mais il faut focaliser l’attention toutefois à un amaigrissement important après l’intervention de la réduction mammaire qui peut rendre les seins spongieuses. Physiquement à l’aise dans son corps et psychiquement bien dans sa tête, la femme se sent plus légère et se jouir d’une liberté dans ses mouvements.  Elle s’habille comme elle le souhaite, peut pratiquer tous les sports et retrouve un confort absolut au niveau du dos, des épaules et de la nuque. Elle regagne confiance en elle dans sa vie personnelle et évite les regards et les commentaires grandioses  souvent orientés vers sa poitrine. La grossesse est autorisée six mois après la plastie de réduction mammaire bien qu’il soit conseillé de préférence de subir à cette intervention lorsque la femme ne veut plus d’enfant. Il faut rendre clair que la possibilité d’allaitement n’est pas garantie car les canaux galactophores auront pu être sectionnés lors de l’intervention de réduction mammaire.

Comments are closed.