Avec le temps, la chirurgie esthétique ne s’est pas seulement limitée aux zones apparues et aux anomalies visibles mais plutôt s’est développée pour toucher aussi à la chirurgie intime, et en particulier de l’appareil génital interne. C’est dans ce contexte que nous allons évoquer la vaginoplastie qui permet de rétrécir le vagin distendu à cause de plusieurs facteurs dont les accouchements et l’âge trace les origines les plus importantes.

D’une façon générale, une vaginoplastie est une opération chirurgicale qui a pour principal objectif de rétrécir le diamètre du vagin, et ce pour améliorer la vie sexuelle de la patiente en question.

Les principaux facteurs qui poussent ainsi une patiente à demander une vaginoplastie sont liés à des sensations de vagin relâché lors des rapports sexuels, des sensations d’ouverture vaginale plus ou moins importante, une insuffisance de contractions vaginales ou tout simplement un désir d’amélioration de plaisir sexuel.

En effet, ce phénomène de relâchement du vagin présente de multiples causes. La plus répandu est celle liée aux accouchements par voie basse qui engendrent un genre de traumatisme musculaire du périnée. On peut mettre l’accent aussi sur les causes liées à l’âge ou encore des anomalies innées chez certaines patientes qui présente un vagin naturellement trop large que la normale.

Pour corriger ce relâchement et avoir un vagin tendu, le chirurgien urologue propose 3 principaux traitements :

-Le lipofilling du vagin :

Si le vagin est légèrement distendu, cette méthode s’avère la plus adaptée. Le lipofilling vaginal permet dans ce cas la refonte du volume de la paroi antérieure du vagin, en particulier de la zone du point G. Le lipofilling permettra alors de rétrécir le diamètre du vagin et d’améliorer la qualité de la muqueuse vaginale.

-La vaginoplastie complète :

Dans le cas de graves relâchements du vagin, la colpo-périnéorraphie est la méthode la plus efficace pour remédier aux vieillissements de la paroi du vagin. Cette technique se repose sur deux étapes à savoir la périnéorraphie qui consiste à resserrer les piliers des muscles releveurs du plancher pelvien (situé entre le vagin et l’anus) et la colporraphie qui vise à corriger la paroi postérieure du vagin en retirant l’excédent.

Vaginoplastie : Résultats 

Les résultats d’une éventuelle vaginoplastie sont perceptibles dès la reprise des rapports sexuels. Ils sont satisfaisants comblant les deux objectifs à savoir l’amélioration du plaisir sexuel ainsi que du galbe de la vulve avec correction de la béance vulvaire.

A noter bien que la vaginoplastie est une intervention peu douloureuse et ne nécessite qu’un arrêt des activités sexuelles pendant 6 semaines et  un éventuel arrêt des activités quotidiennes d’une durée qui ne dépasse pas 7 jours.

 

 

Comments are closed.