L’impact du covid 19 sur la chirurgie esthétique
13 octobre 2020

Kim Glow et la chirurgie esthétique

De même que plusieurs stars de la téléréalité, Kim Glow a succombé à l’appel du bistouri.

Sophie Laune, est une gogo danseuse ayant fait sa première apparence à l’ocassion de la deuxième saison du programme des Marseillais suivie de plusieurs participations dans 10 programmes.

Durant ces derniers mois, la starlette était victime d’une vague de critique après la publication d’une photo sur les réseaux sociaux, en effet, elle est accusée d’avoir refait son visage.

Kim Glow, Une accro à la chirurgie esthétique.

En réalité, ce n’est un secret que Kim Glow a subie plus qu’une opération de chirurgie esthétique en Tunisie, en effet, elle avait passé sous le bistouri pour réaliser une liposuccion des cuisses afin d’aspirer les excès de graisse pour resculpter sa morphologie disgracieuse par le traitement des amas de graisse «lipoméries»,

kim glow

Une liposuccion du ventre pour aspirer les excès de cellules de graisse localisés sur son abdomen afin de retrouver son ventre plat et redessiné,

Une lipoaspiration du dos pour améliorer sa silhouette par la diminution des excès de graisse localisée sur le dos.

Ensuite, elle à optée pour un lipofiling des fesses en faisant réinjecter la graisse déjà extraite pour obtenir un fessier très rebondi. Dite le «Brazilian- Butt-lift», elle permet une augmentation naturelle du volume fessier à l’aide d’un acte écologique afin d’avoir des fesses plus fermes, plus hautes et plus bombées associé à un relooking complet de la zone du bassin par la mise en valeur d’un fessier aplatie.

Il faut noter, que la belle brune a auparavant misé sur une opération de chirurgie esthétique pour augmenter le volume de ses seins pour mettre fin à son insuffisant volume mammaire.

Kim Glow regrette la chirurgie esthétique.

A l’occasion d’un cours de danse après 7 ans sans pratiquer, la star s’est fondue en larmes à cause des douleurs de sa jambe gauche qui la fait souffrir depuis une opération de chirurgie esthétique ratée, en effet, elle avait subie une liposuccion des cuisses suite à laquelle la peau s’est mal recollée, «Quand je danse, j’ai super ma».

En réalité, cette intervention n’est pas son unique seul regret «Etma poitrine… Je n’ai plus de centre de gravité,..C’est trop lourd, ça me gêne. Ce n’est plus moi». En fait, «Son imposante plastique l’empêche ainsi de danser librement: Je ne sais plus tourner, je te fais un ou deux tours pas plus…».

La star rajoute qu’ «à cause de toutes opérations, j’ai laissé tomber ma passion».

Au mois de janvier dernier, Kim Glow annonçait avoir eu recours à une chirurgie de réduction mammaire qui consiste en une solution durable au problème d’hypertrophie mammaire en faisant éliminer l’ensemble de l’excès des tissus graisseux et glandulaires pour réduire le volume mammaire de façon permanente.

Avoir une poitrine volumineuse, dès la fin de la croissance mammaire, pendant la puberté, après une grossesse ou un important amaigrissement, est une situation désagréable pour certaines femmes qui peuvent souffrir de maux de dos et d’autres problèmes liés à la taille d’une  poitrine opulente.

Quant à sa prochaine intervention, elle est celle d’enlever les implants qu’elle porte dans ses fesses.