Le nez, occupe au centre du visage et dont l’aspect affecte la définition de la structure générale des traits de la face, en effet, un nez déformé engendre souvent des complexes qui nuisent à la confiance en soi. D’où, le recours à la chirurgie esthétique de rhinoplastie. 

Rhinoplastie, De quoi s’agit-il?

La «chirurgie esthétique du nez», change l’apparence d’un nez trop large ou déformé afin d’harmoniser le nez avec les traits du visage avec comme indications:

Eliminer une bosse,

Redresser la structure du nez,

Amélioration de la projection de la pointe au profit d’un aspect plus harmonisé.

Il faut noter que pendant les premiers jours le patient doit éviter les chocs et se mettre au repos au profit d’une bonne cicatrisation du nez. C’est pourquoi, on se demande que la pratique d’une opération de rhinoplastie en cette période de cirse sanitaire pendant laquelle le port de masque de protection covid-19 est obligatoire, est-il possible?

Est-il possible de porter un masque de protection après une rhinoplastie?

La réponse est positive.

En effet, le port de masque de protection est un geste barrière qui n’a théoriquement aucun risque sur le déplacement des structures osseuses ou cartilagineuses opérées pendant l’opération de rhinoplastie. Ce risque, serait moins important lorsqu’il s’agit d’une intervention ultrasonique, en effet, les os ne sont pas cassés mais plutoto sculptés.

Le port de masque, ne pose aucun problème pour les fils de suture aussi.

Port de masque chirurgical: Se refaire faire le nez en toute discrétion.

En réalité, l’avantage du port de masque chirurgical consiste à pouvoir cacher les effets de la rhinoplastie sur le visage en termes de suites opératoires, à savoir, des éventuels bleus qui seraient beaucoup moins marqués après une opération de rhinoplastie ultrasonique ainsi qu’un œdème postopératoire qui ne seraient pas visibles, en effet, ils sont cachés par le masque.

Ces derniers mois, nombreux sont les hommes et les femmes qui optent pour le recours à une chirurgie esthétique de rhinoplastie afin de pouvoir profiter de cette opportunité et se refaire le nez de façon très discrète.

Il faut noter, que cette occasion et avantage s’applique également à tout acte de chirurgie esthétique du visage , comme le lifting cervico-facial qui peut désormais se dérouler sans une phase d’éviction sociale de 1 à 2 semaines en moyenne.

Quant le port du masque peut être gênant?

Le port d’un masque de protection peut parfois être gênant en cas d’utilisation des mèches, en effet, les secrétions nasales peuvent être plus abondantes et se retrouver rapidement à souiller le masque.

Ainsi, l’inconvénient majeur de ce geste barrière après une opération de nez réside dans le risque d’augmentation de la chaleur et l’humidité autour du nez qui peuvent ainsi être majorés par la présence de l’œdème postopératoire en cas de port du masque durablement pendant toute la journée.

Le masque, est susceptible aussi d’irriter le nez mais sans conséquences sur les suites opératoires ou le résultat esthétique de l’intervention.

rhinoplastie