Comment avoir des seins raffermis après une augmentation mammaire?

Dans sa recherche du bien-être physique, une femme peut essayer des régimes ou des exercices sportifs qui lui permettront de bien sculpter leur corps.

La poitrine de la femme est considérée comme un atout essentiel de la beauté et un marqueur de la féminité, et c’est ainsi que certaines femmes ont recours à la chirurgie esthétique dans le but d’améliorer la taille ou la forme de leurs seines dont la valeur esthétique est jugée insuffisante.

La chirurgie esthétique d’augmentation mammaire est donc le meilleur moyen pour avoir des seins tels qu’on les désire.

Toutefois il est essentiel de bien choisir l’implant mammaire de façon à obtenir la taille et le volume désirés.

Quels critères pour réussir votre choix d’implant mammaire : 

Dans ce billet nous vous expliquerons comment bien choisir la prothèse mammaire afin de vous garantir un résultat satisfaisant.

Premièrement, vous devez savoir que la taille des implants n’est pas choisie de façon arbitraire, il existe un volet technique comportant plusieurs paramètres et analyses et qui conditionnent la taille des futures prothèses mammaires :

  • Les mensurations des seins c’est-à-dire leur taille et leur hauteur
  • La largeur du thorax
  • La taille de la patiente
  • La forme et la position du mamelon doivent être étudiées
  • Le chirurgien doit aussi déterminer le degré d’élasticité de la peau
  • Les implants doivent être posés en respectant la taille et la position de la glande mammaire

Dans un deuxième temps, le chirurgien évalue le volet subjectif de cette chirurgie esthétique, c’est à dire évaluer l’ampleur du désir d’augmenter ses seins et la taille désirée, il doit aussi déterminer si la patiente est prête psychologiquement à subir une intervention esthétique.

Le chirurgien doit donc comprendre le but ultime de la patiente, en l’occurrence pourquoi elle a décidé de réaliser une chirurgie esthétique et comment elle visualise son corps après l’intervention.

De ce fait, le chirurgien peut  présenter à la patiente plusieurs cas cliniques montrant des femmes avant et après l’intervention, il peut aussi lui conseiller de porter des soutiens rembourrés par des implants provisoires jusqu’à ce qu’elle trouve la taille qui lui conviendrait le plus et ainsi elle pourra mieux gérer la transition.