Traiter le vieillissement du visage découle d’un certain nombre de critères constants ou variables, suivant les cas, dont il est nécessaire de faire le compte rendu. Il s’agit d’analyser les facteurs de vieillissement du patient avant d’établir un protocole de soins, afin de répondre au mieux à ses besoins. Il faut ainsi tenir compte de l’état général métabolique et hormonal, de l’état cutané et musculaire, de l’état psychologique, de l’âge, des habitudes, de l’investissement souhaité et de la partie anatomique à rajeunir.

Connaître l’anatomie des différentes zones de la face de façon optimale permet de mieux comprendre les mécanismes du vieillissement et donc de répondre au mieux aux souhaits esthétiques du patient. Les rides sont fonction de leur localisation et de leur mode de fonctionnement et l’on distingue ainsi les rides d’expression (frontales, rides du lion, patte d’oie) et les rides d’affaissement (le sillon nasogénien en est un exemple).

Les stigmates du vieillissement

Avec l’âge, la région des pommettes se déplace vers le bas et entraîne la ptôse des sourcils, la pesanteur et les muscles abaisseurs du front et des sourcils tirent les structures vers le bas, les activités musculaires génèrent leur distension et des rides cutanées dont les principales sont les rides de la patte d’oie, les rides frontales horizontales et les rides du lion. Par ailleurs, moteur de l’animation du visage, les muscles peauciers sont aussi concernés par le vieillissement. C’est pourquoi les gestes de rajeunissement du visage s’accompagnent souvent de remise en tension de ces muscles pour des résultats meilleurs et plus durables.

La peau et les rides

Avec la médecine esthétique et deux types de traitement sont possibles : soit par effacement avec le mésolift, le laser, le peeling ou le Botox, soit par comblement avec l’acide hyaluronique.

Le relâchement musculaire

Avec la chirurgie esthétique au moyen des liftings, de la blépharoplastie ou de la combinaison de plusieurs méthodes.

La fonte graisseuse

Le vieillissement est aussi presque systématiquement accompagné d’une perte de volume et la traiter avec toute méthode de comblement redonne du tonus au visage mais l’accompagner d’un acte chirurgical donne des résultats plus harmonieux.