Médecine esthétique en Tunisie : La restauration des volumes

Nous vivons à une époque où l’individualisme prédomine sur le communautaire, mettant en avant la notion d’ego. Qui dit ego dit estime de soi et l’image sociale qui en est projetée.

Cette image prend, dans l’inconscient collectif, une telle importance que les moyens mis en œuvre pour la flatter sont légion, induits par une demande de plus en plus forte pour la préserver, les effets du temps étant perçus comme une atteinte à l’intégrité individuelle.
Il est bien entendu que la chirurgie esthétique fait figure de locomotive dans les techniques employées pour garder une apparence de jeunesse mais, pour les phobiques du bistouri, des solutions plus « douces » sont proposées.

Ainsi, la médecine esthétique est l’autre moyen de retarder le flétrissement cutané. Le lifting médical est le traitement combiné de toutes les techniques de médecine esthétique permettant d’atténuer les signes du vieillissement au niveau du visage.

medecine esthetique tunisie : L’acide hyaluronique


L’acide hyaluronique est un composant naturel de l’épiderme, il participe au renouvellement des tissus cutanés et possède la propriété de retenir l’eau dans le derme. C’est pourquoi il est utilisé en diverses concentrations selon les besoins et l’on peut ainsi effacer rides et ridules tout en stimulant et réhydratant la peau au niveau du visage, du cou et du décolleté.

Tels sont les usages que l’on en fait en médecine esthétique, il est utilisé comme un « remplisseur » (en anglais filler). On l’associe alors à des vitamines, minéraux et antioxydants. Sous sa forme stabilisée (plus visqueux et plus dense), il sert d’implant dégradable injecté dans le derme moyen et profond sous les rides et les dépressions.

Sous sa forme très épaisse, l’acide hyaluronique sert à regonfler et restaurer des volumes insuffisants (bouche, pommettes, front, tempes…). Il est également utilisé sur d’autres parties du corps telles que les mains, pour en rendre la tonicité, les fesses, pour leur donner de la rondeur ou en modeler le galbe, et les mollets, pour les corriger s’ils sont sans relief.

Des traitements effectués plus régulièrement permettent d’obtenir des résultats de plus en plus complets et de durée plus longue. L’efficacité de cette technique perdure jusqu’à un an et demi à deux ans.

medecine esthetique tunisie : La toxine botulique ou Botox

La toxine botulique ou Botox est utilisée pour ses effets de relaxant musculaire idéal pour lisser les rides, permettant de ne pas pratiquer ou de retarder un lifting frontal chirurgical.

L’objectif essentiel de ce traitement est d’atténuer rides et ridules au repos pour obtenir un effet de rajeunissement et réduire l’action des muscles sous-jacents en diminuant leur force, tout en conservant de petits mouvements musculaires.

La mobilité des muscles du visage est donc réduite mais pas figée. Sourire et loucher, par exemple, impliquent non moins de 43 muscles existant dans le visage, centrés dans la zone des yeux.

La peau recouvrant ces muscles est augmentée chaque fois que l’on effectue ces actions. Avec l’âge, la peau s’affaiblit et n’est plus en mesure de lisser, entrainant des plis permanents (rides statiques).

Ces muscles particuliers, relaxés par la toxine botulique, n’occasionnent plus les rides indésirables. Un effet de rajeunissement par adoucissement des rides d’expression du haut du visage, notamment inter sourcilières, est obtenu et le visage garde son aspect naturel et ses expressions. C’est un véritable lifting spontané, la peau du front se lissant, avec disparition du caractère sévère.

Le Plasma Riche en Plaquettes ou PRP


Le est une technique d’injection, comme son nom l’indique, de plasma autologue riche en plaquettes, facteurs de croissance, et cellules souche. Il permet de ralentir et prévenir le vieillissement cutané, de traiter le cerne noir sous les yeux, ainsi que les cicatrices d’acné.
Il faut insister sur le fait qu’il s’agit d’un vrai rajeunissement cutané conséquent à la régénération cellulaire liée au PRP.

Une fois réinjecté sous la peau du patient donneur, le PRP accélère le processus de cicatrisation en stimulant la synthèse de collagène, la revascularisation et la réparation des tissus.

De ce fait, le PRP induit une augmentation progressive de l’épaisseur et de la vitalité de la peau. En raison de ses effets régénérateurs, le traitement par PRP fut initialement pratiqué en chirurgie réparatrice et en médecine du sport. Récemment, c’est en médecine esthétique que la technique s’est le plus répandue, et avec grand succès. On parle alors de Plasma Skin Booster.

Les zones traitées sont le cerne, les ridules du visage, le décolleté froissé, le dos des mains et le cuir chevelu (pour la perte de cheveux, où il est recommandé de réaliser trois séances d’injection à quinze jours d’intervalle pour obtenir une amélioration de la densification du cuir chevelu).