Procéder à un agrandissement ou une réduction de la poitrine restent dans la majorité des cas une préférence d’ordre esthétique. Néanmoins, il existe aussi des anomalies qui incitent certaines femmes à opter à une chirurgie esthétique des seins afin d’avoir une poitrine « normale ».

Dans ce contexte que nous pouvons parler du phénomène des seins tubéreux et expliquer comment peut-on pallier à ce défaut physique.

Des seins tubéreux : c’est quoi ?

Avoir les seins tubéreux se rapporte à une malformation, où le sein prend une forme tubulaire en longueur avec une base d’implantation très étroite.

En effet, on peut signaler trois aspects de seins tubéreux dont chacun d’entre eux subit un traitement spécifique. D’autre part, il n’existe jusqu’à présent aucune explication ou causes directes pour cette irrégularité de la poitrine à part que c’est à la base d’implantation du sein.

Les trois principaux aspects des seins tubéreux sont le grade 1 où le sein ne présente pas un segment inféro-interne, puis vient le grade 2 où on peut remarquer que toute la moitié inférieure du sein est absente et enfin  le grade 3 qui associe généralement les deux phénomènes précédents.

La correction des seins tubéreux : Objectifs et techniques

La chirurgie correctrice des seins malformés a pour principaux buts d’élargir la base d’implantation des seins, de redonner une forme saine et naturelle, d’abaisser le sillon sous-mammaire ainsi que de réparer la procidence de l’aréole tout en réduisant sa taille.

La technique choisie pour remédier à cette malformation des seins change d’un aspect à un autre. Pour le grade 1, la plastie mammaire semble être la meilleure des solutions pour corriger les seins. En deuxième lieu, implanter des prothèses mammaires associées à une plastie glandulaire est convenable dans le cas du grade 2 et 3.

D’autre part, le lipofilling mammaire semble être un remède bien efficace pour les seins tubéreux grade 2 et 3 aussi. Il s’agira tout simplement de prélever de la graisse, de la purifier et de la réinjecter au niveau de la poitrine lui redonnant un bon rebondissement et une forme naturelle.

La correction des seins tubéreux : résultats

Les résultats de la chirurgie correctrice pour les grades 1 et 2 sont estimés comme parfaits. Par contre, celui du grade 3 est plutôt moins bon puisqu’on se trouve toujours devant le risque d’apparition d’un double sillon mammaire.

Les résultats définitifs ne seront observables qu’à partir une durée de 3 mois quand le volume se reforge et l’aspect des seins devient de plus en plus harmonieux.

 

 

Comments are closed.