Quel type de prothèse mammaire choisir?

Quel type de prothese mammaire choisir?

Une petite poitrine est perçue à tort ou à raison comme un manque de féminité, le traitement ne peut être médical il  est purement chirurgical.

L’augmentation mammaire est une intervention de chirurgie esthétique qui permet un résultat naturel et satisfaisant, elle rééquilibre la taille et le volume des seins entre eux et entre la poitrine et la silhouette.

Les implants mammaires

Les prothèses mammaires sont des corps étrangers qui permettent de donner du volume aux seins, ils en existent différentes tailles, différentes formes et différents types.

Selon la forme on définit :

  • Les implants mammaires ronds (en forme de pomme)

Indiqués généralement pour les femmes présentant des seins affaissés. En effet, ce type de sein concentre tout son volume vers le bas.

Ainsi les implants ronds produisent un effet de relèvement vers le haut (push up) en donnant du volume à la partie supérieure.

  • Les implants mammaires anatomiques (en forme de goutte d’eau)

Ces prothèses mammaires ont une forme ovale ou en poire. Elles permettent un aspect naturel et esthétique, idéale pour les augmentations mammaires importantes et pour les femmes minces. Savoir plus sur les implants mammaires anatomiques.

 

Selon la nature du produit de remplissage on définit :

  • Les implants remplis de sérum physiologique

Ils sont de moins en moins utilisés vu leur problème de résistance et leur résultat peu esthétique avec un manque de douceur au toucher et une faible souplesse.

  • Les implants remplis de gel de silicone

De nos jours ce sont les plus utilisés, ils présentent très peu de risque, leur résultat est très esthétique, satisfaisant et naturel.

La mise en place de l’implant mammaire

Lors de la première consultation, le chirurgien en concertation avec la patiente décide de l’emplacement des cicatrices.

Il est à savoir que l’incision pour la mise en place d’un implant rempli de gel de silicone qui n’est pas pré remplis est de 1 à 2 centimètre et que même avec les avancées technologiques il faut une incision de 3 centimètre pour mettre en place un implant rempli de gel de silicone.

Il existe trois voies d’abord :

  • Voie péri-aréolaire

Elle laisse peu de cicatrice.

C’est une incision en forme de demi-cercle au niveau de la partie inférieure de l’aréole.

  • Voie sous mammaire

Très discrète si le sein dissimule le sillon sous mammaire.

  • Voie axillaire

Les cicatrices sont quasiment invisibles.

Positionnement de l’implant mammaire

Selon les caractéristiques de la peau et de la glande mammaire le chirurgien peut opter peur une mise en place de la prothèse soit derrière le muscle pectoral, soit entre le muscle et la glande mammaire.