Sleeve gastrique Tunisie : Ce qu’il faut savoir


La sleeve gastrique consiste à retirer une grande partie de l’estomac (les 2/3) pour former un tube. Ainsi, les aliments sont d’abord ralentis lors de leur passage dans le tube, puis évacués très rapidement dans l’intestin grêle.
La sleeve gastrique associe plusieurs mécanismes, à savoir une restriction et une diminution du taux de ghrêline, hormone de la faim, entraînant un désintérêt pour la nourriture.
Contrairement à l'intervention «pose d'anneau gastrique», cette chirurgie d'obésité est indiquée aux personnes dont l'Indice de Masse Corporelle (IMC) est supérieur à 40kg/m2.

Sleeve gastrique tunisie : Déroulement


Le patient est admis la veille de l’opération où il rencontre son chirurgien et le médecin anesthésiste qui le prendra en charge.

Le jour de l’intervention, le patient est à jeun depuis minuit. Celle-ci se déroule sous anesthésie générale complète et est réalisée par cœlioscopie, elle dure 1 à 2 heures.

A la fin de l’intervention, un petit tuyau appelé Redon est mis en place dans un petit orifice de l’abdomen. Le Redon sert à aspirer les sécrétions et sera retiré deux ou trois jours après l’opération.
Le patient est ensuite conduit en salle de réveil pour quelques heures, puis dans sa chambre où il reçoit les soins nécessaires après l’opération.
La première journée après l’opération, le patient reste à jeun. Pour la deuxième journée postopératoire, il lui sera permis de boire ½ litre d’eau. Un thé le matin et une soupe midi et soir lui seront servis pour le troisième jour.

C’est au quatrième jour qu’il pourra quitter la clinique avec, en mains, une ordonnance pour les soins locaux et le traitement antidouleur. Un arrêt de travail de deux à trois semaines lui est prescrit.

Sleeve gastrique tunisie : Les suites opératoires


Après sa sortie de la clinique, le patient sera suivi et la reprise de l’alimentation se fera par étapes successives. L’intervention étant encore très proche et la ligne de section de l’estomac n’étant pas bien cicatrisée, il est indispensable de ne pas forcer sur le système car cela pourrait compromettre son efficacité pendant les mois suivants.

Il est donc proposé au patient la règle des trois fois cinq jours : seulement une alimentation liquide pendant cinq jours, puis une alimentation molle pendant cinq autres jours, enfin une alimentation mixée pendant cinq jours.
Par la suite, le patient pourra se nourrir normalement, en prenant soin de bien mastiquer les aliments. Il lui sera toutefois recommandé de mixer ou mouliner la viande durant un mois.

Après le premier mois, il faut se ménager et manger dans le calme et à des heures régulières, en fractionnant les prises alimentaires en trois repas, en variant l’alimentation, en ne mangeant que des petits morceaux, en mastiquant lentement et déglutissant plusieurs fois, en ne buvant pas pendant le repas et pas avant 30 mn avant ou après les repas, enfin il faut arrêter de manger dès la sensation de satiété.

Résultat


Il faut compter environ 50 kg de perdus en un an.